25 mars 2006

Nouvelle Bévue de Jacques Chirac ...

jacques_chirac1


Jacques ! Mais Jacques !!! Ils te mettent quoi dans ta bouffe pour que tu aies des réactions débiles comme ça ??
Tu sais que si ca continue, je vais te consacrer mon blog dans son entier.
Franchement, trouves-tu que ce soit super fute-fute de se barrer du sommet européen de Bruxelles sous pretexte que notre cher baron Ernest Antoine Sellière, président de l'UNICE (Union des Industries de la Communauté Européene, le patron des patrons européens, s'est exprimé en anglais plutôt qu'en Français.
Jacques, bien que le Français a été et est encore une langue diplomatique, force est de constater que l'anglais est beaucoup plus parlé que le Français dans le monde des affaires ainsi que dans le monde politique. Jacques, tu voulais eclipser l'attention de la population qui a les yeux rivés sur les manifs anti-CPE, c'est ça ? Ca ne peut être que ça.
Mon cher, c'est super honorable de défendre la langue française, c'est même héroïque, mais là ca fait un peu tâche de le faire pendant un sommet EUROPEEN. Bientôt si ca continue, tu vas exiger que tous les films tournés en Europe soit faits en Français. Jacques, je crois que tu es un peu trop surmené en ce moment, tu devrais te reposer un peu.


Voici l'article que le très british "The Guardian" a publié tel quel dans sa dernière édition :
 

 



                            

Diplomatic language

    

If the first paragraph was beyond your French, try the second

                                          

La honte! Monsieur le Président. Un français qui s’adresse à l’Union Européenne en anglais! Que des clercs trahissent ainsi leur origine et l’intérêt national est profondément révoltant. Un petit enfant sait que le français est la langue de la diplomatie. Le traître a provoqué votre départ immédiat avec vos ministres. Bravo! Nous tous compatriotes devons repousser cette vague monstrueuse anglophone, et rendre à la langue française sa place légitime au sein de l’Union Européenne. Mais il faut reconnaître que, au début à Bruxelles, il ne s’agira pas de la langue de Racine mais le franglais de la Femme du Bain de Chaucer.

Car pour les diplomates étrangers la langue de Racine est actuellement impénétrable. Un no-no. Un wash-out. Un piffle-poffle. Ils ne la comprennent pas. Ils gibberent comme baboons du Bandar-Langue dans leur lingos barbares. Alors, ils doivent marcher vers le français idiomatiquo pas by pas, petit à petit. Ils s’adresseraint l’Union Européenne cinq fois every day en franglais. Pour commencer, ils croyer que pas de deux signifier “father of twins”, and j’accuse réception ça veut dire, “It was the secretary wot dunnit.” Mais nous ne carons pas. Les crudités, ils believe, pauvres saps, sont les rude bits or genitals. Pardonnay moi! Esprit de corps, c’est embalming fluid. Et quel est fin de siècle mais the tail light of une bicyclette? Pretentious? Nous? Pour ces scholars diplomatiques de la langue de Corneille (et de Chirac) se marier ça veut dire to become a Maori, et coupe de grass, ç’est une tondeuse de la pelouse, or lawn-mower. Mais qu’est-ce que the hell! Beaujolais nouveau! En due cours ils arriver at la Terre et la Verre Promise.

Jacques ! A cause de toi, on est (encore) la risée de l'Europe !

Posté par popimp à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Nouvelle Bévue de Jacques Chirac ...

Nouveau commentaire